TP 15: La disparition des reliefs (fin)

L'idée la plus couramment admise est la destruction des reliefs par l'action des agents d'érosion et la remontée concomitante des racines profondes. Cette seule action de l'érosion pose deux problèmes :
  1. Des séismes dans les Alpes.
    Grâce à l'exploitation de nombreuses données sismiques, on a pu établir une carte sismotectonique synthétique où les mécanismes au foyer sont représentés.

  2. Craie, Carbone et CO2.
    • Fabriquer une suspension de calcaire. Réduire la craie naturelle (CaCO3) en très fine poudre dans un mortier. Verser la poudre obtenue dans un tube à essai. Ajouter environ 6 ml d’eau. Agiter et observer. Indiquez sous quelle forme se trouve le carbone dans ce liquide. Comment peut-on appeler le liquide obtenu ?
    • Ajouter de l’eau, filtrer la solution obtenue. Comment peut-on appeler le liquide obtenu ? Souffler à l’aide d’une pipette dans ce liquide. Que se passe-t-il ? Comment appelle t-on cette transformation ? Ecrivez la réaction chimique qui se réalise. Indiquez sous quelles formes se trouvent le carbone et le calcium dans ces liquides.
    • Peser un morceau de craie. Versez dans un bêcher environ 50 ml d’acide chlorhydrique. Pesez le bêcher avec cet acide. Ajouter la craie doucement et par petites quantités. Observer, notez les transformations. Peser le bêcher à la fin de la réaction ? A quoi correspond la masse disparue ? Ecrire les réactions chimiques de ces transformations. Evaluez le volume de gaz échappé. (Une mole de gaz correspond à la masse atomique de ce gaz et occupe un volume de 22,4 litres.)
  3. A partir de ces nouveaux renseignements et du TP précédent, résume les mécanismes qui permettent la disparition des reliefs
© Florimont Jacques